Le 17 avril s’est déroulée une déambulation en présence des riverains, de l’Adjointe de Quartier, et des Adjoints à la Tranquillité Publique et à l’Urbanisme.

Des sujets ont été évoqués sur les rues suivantes :

Rue de la Branchoire
Un comptage sera fait afin d’analyser la situation. Pour l’instant il n’est pas envisagé de passer cette rue à 30 km/h. La modification du carrefour Gaudries / Branchoire est toujours dans les cartons mais sa modification n’est pas programmée.

Rue Blandine
Suite à nos remarques et celles de certains riverains, cette rue va passer à 20km/h avec panneau aux entrées, et un passage piéton sera installé pour desservir le chemin du parc (voir plan ci-dessous). Les trous dans le bitume de la chaussé seront réparés rapidement.

Place de la Crémetterie
Les services de nettoyage sont conscients de la situation et essaient de passer régulièrement (ne pas hésiter à signaler les dépôts par l’application “Nantes dans ma Poche”).
Les regroupements sur cette place pour ventes illicites ont été abordés ainsi que les feux d’artifices en pleine nuit. Réponse de l’adjoint à la tranquillité publique : ne pas hésiter à appeler la police nationale (le 17 reste anonyme) dès que l’on constate du trafic ou des tirs, de jour comme de nuit. Plus les riverains appelleront, plus la police prendra conscience de la situation et plus la municipalité pourra faire pression. Les rodéos de scooters sur cette place ont été abordés sans obtenir de réponses.

Rue des Gaudries
Les élus vont demander à la Métropole de proposer plusieurs solutions qui seront présentées et débattues en réunion et en déambulation avec les riverains.
·         Un plan avec marquage des emplacements de stationnements sur la chaussée.
·         Un plan avec marquage à cheval sur chaussée et trottoirs.
·         Une proposition pour un stationnement bimensuel sur chaque côté.

Rues Delalande, Offenbach et Wagner
Suite à la réunion publique du 25/01/2023 sur le marquage de places de stationnement, de nombreux riverains étaient mobilisés. Devant une certaine confusion sur la demande de ce changement, l’association a précisé son origine : quelques personnes ont fait une demande à la mairie pour une organisation des emplacements de parkings et un cheminement dédié aux PMR et poussettes. L’association en a été informée par des riverains et s’est proposée d’accompagner la demande afin de permettre au plus grand nombre de riverains d’en débattre avec les élus et la Métropole. Certains habitants ont fait remarquer qu’ils souhaitaient le statu-quo et œuvrer en bonne intelligence sur cette petite rue.
Les élus ont précisé qu’une autre déambulation avec la Métropole aurait lieu avec de nouvelles propositions. M. SULIM a indiqué qu’il avait enregistré les inquiétudes de certains riverains sur des difficultés à rentrer ou sortir leur voiture de leur garage et M.r Gendek de préciser que si un cheminement piéton n’était pas organisé, dans un cas d’accident la responsabilité pourrait incomber au Maire.

Rue de la Blanche
L’association a alerté sur la vitesse de la circulation : la Ville, consciente du problème, étudie le sujet.

Aller au contenu principal